Parnallee LL3.6

Voici une chondrite déséquilibrée, comme expliqué sur la précédente lame mince, pour ce subtype 3.6 la variation de la fayalite exprimée en môle % est comprise entre 31 et 40 %, c’est donc un déséquilibre entre les olivines où les atomes de fer sont repartis de façon inhomogène d’un cristal à un autre, l’équilibre se produit et les minéraux deviennent homogènes lorsque les atomes interragissent entre eux grâce ou à cause du métamorphisme du corps parents lié à sa taille et (ou) à son positionnement dans le système-solaire.

Vue générale beaucoup de chondres agglutinés les uns aux autres, lame très agréable pour l’observation

Thin section Parnallee

Voici un objet très étrange de 5 mm, un opaque avec des cristaux granulaires de pyroxène dans son antre

IMAG0613

Un chondre d’olivine mais contrairement à sa forme barrée habituelle celui-ci semble radial.

IMAG0615

Voici un mélange des genres, cette fois-ci c’est un demi-chondre de pyroxène barré, à ses côtés un joli porphyrique à pyroxène et olivine et encore à gauche les restes d’un chondre à olivine barrée.

IMAG0628

Richfield LL3.7

Pour déterminer les subtypes d’une chondrite déséquilibrée et donc de type 3 les scientifiques se servent du Percent mean deviation (PMD) en exprimant le taux de fer de l’olivine (fayalite) en môle %, si les variations entre ces pourcentages donnent un résultat supérieur à 5% alors il s’agit d’un type 3, de 5 à 10% nous aurons un subtype 3.9, entre 11 et 20% un subtype 3.8…

Vue générale sur la lame mince, on remarque qu’il y a beaucoup de matrice recristallisée, ce n’est donc pas un agglomérat de chondres comme certain rare type 3 mais on y trouve des objets exceptionnels !!!

IMAG0659IMAG0658

Voici un chondre monosomatique, un seul cristal de pyroxène forme la sphérule sa forme est du à la croissance fibroradié du germe en haut à droite de la photo

IMAG0657

A présent un chondre cryptocristallin qui est constitué de très fines aiguilles entrecroisées de pyroxène de taille inférieure à 2 microns cet agencement ne présente pas de variation entre la lumière analysée et la lumière polarisée, ici l’enveloppe que l’on appelle « rim » (ou péridium comme je l’aime à la nommer) est tout à fait étonnante car elle n’est pas cryptocristallin comme son antre

chondre-pyroxène

Une magnifique macle d’olivine barrée

macle-BO

Puis pour finir un chondre porphyrique à gros cristaux d’orthopyroxènes séparé par des verres de feldspaths :

PP

Sahara 02500 L3

L3 sur le papier mais il semble tout à fait évident en ayant observé cette lame qu’il s’agit d’une L4-6 probablement pairée à la célèbre NWA 869

Pour commencer cette étude voici un chondre porphyritique à petit grain d’olivine et de pyroxène

IMAG0648

Vue générale sur un clast de type 4

IMAG0651

Deux chondres porphyrique à pyroxène et olivine (POP) entre les grains on remarque des parties plus sombres, ce sont des verres qui séparent les cristaux.

 

Vue générale sur des clasts de type 6, on remarque le très fort métamorphisme qui a fondu les sphérules laissant quelques reliques dans la matrice.

IMAG0654IMAG0655

 

Dhofar 1288 H5

Voici une lame d’une météorite fortement terrestrialisée, de nombreuses altérations sous forme de veines de sulfures traversent la lame. Quelques chondres sont encore bien définis malgré que l’ensemble soit assez fortement métamorphisé

La première image présente un chondre porphyrique à gros cristaux d’olivine ainsi que du pyroxène, on voit l’altération traverser le chondre

IMAG0629

Cette seconde image présente de tout petits grains granulaires de bronzite avec de petits grains d’olivine

IMAG0638

Voici à présent un chondre d’olivine barrée avec une orientation différente entre les cristaux la macle est visible : la partie bleu et la partie blanche, en tournant les filtres polarisants la partie de droite finie en extinction.

IMAG0644IMAG0643

 

El Hammami H5

On remarque le fort métamorphisme de cette chondrite avec beaucoup de relique et de reformation de chondre de diverses générations, pour commencer un très joli petit chondre à olivine barrée de 0,3 mm de diamètre

petitbo

Un relique de chondre POP porphyritique à olivine et pyroxène sans délimitation stricte

popelhammami

Dans la matrice on remarque des restes de chondres à olivine barrée différents

restechondrebo

On retrouve le fort métamorphisme dans un chondre RP dans un second temps avec la chaleur l’olivine s’est mélangé au chondre

rpavecolivine

Vue générale avec divers chondres de diverses générations et des inclusions poécilitiques ici et là

diverschondres

 

NWA 5507 L3.2

Ma lame mince préférée, les chondres sont agglutinés les uns aux autres, la matrice dont les phases vitreuses et microcristalline appellé mésostases apparaissent en noir en LPA ainsi que les sulfures et autres flasques de ferronickel, ce qui permet de de visualiser parfaitement les chondrules

imag0265.jpgvuegnrale2.jpg

On trouve un chondre géant formé de divers cristaux de pyroxène fibroradiés le tout mesurant 6mm de diamètre, belle bête !!!

chondre6mm.jpg

NWA 5731 LL3.2

Vue générale, on remarque les très gros chondres dans la matrice et la prédominence du pyroxène sur l’ensemble

imag0246.jpg

C’est beaucoup plus petit que ses congénères mais tellement bo (barred olivine)

imag0240.jpg

Deux chondres à pyroxène polysomatique

imag0242.jpg

Et un RP pour la route

imag0244.jpg

Wellman (f) H3.5

Vue générale, les chondres sont petits comme pour les chondrite H en général

imag0237.jpg

Vue sur un chondre porphyritique à olivine avec un clast métallique dans son antre

imag0234.jpg

Plusieurs cristaux de pyroxènes constituent ce chondre, on distingue les agencements différents entre chaque cristal

imag0231.jpg

Plus classique mais c’est toujours un plaisir de retrouver ce genre de chondre : un pyroxène radial (RP)

imag0227.jpg

Pour finir, un chondre à olivine barrée, deux cristaux d’olivines contituent ce chondre, on appelle celà une macle, il est donc polysomatique (constituer de plusieurs corps) celui de gauche est pratiquement en extinction avec les filtres ouverts à 90°

imag0223.jpg

 

NWA 5611 Eucrite polymict

Vue générale sur les deux premiers clichés pour ce basalte arraché de la surface de Vesta

imag0165.jpg

imag0169.jpg

Gros plan sur une macle polysynthétique ( une macle qui se répète) d’un plagioclase

imag0170.jpg

 

NWA 864 L3.3

Voici un chondre assez rare, il s’agit d’un pyroxène barré (barred pyroxène BP)

imag0157.jpg

Son jumeau à olivine

imag0163.jpg

NWA 103 L6

Vue générale, beaucoup de reliques de chondres sur l’ensemble de la lame

imag0153.jpg

De nombreux cristaux de pyroxènes radiés contituent cette relique

imag0154.jpg

Un reste de BO au milieu de la matrice

imag0151.jpg

NWA 4798 L4

Vue générale de la lame, peu de chondre dans son ensemble sans délimitation.

imag0147.jpg

imag0143.jpg

Twodot H6

Vision sur l’ensemble avec de gros clasts de pyroxènes et olivine et divers chondres

imag0140.jpg

Un tout petit chondre sympa à olivine barrée polysomatique

imag0137.jpg

Pour finir cetten chondre vraiment original, wow !!!

imag0128.jpg

NWA 6368 CV3

Chez les CV3 les chondres ressortent parfaitements

imag0122.jpg

On retrouve de nombreuses inclusions réfractaires riches en alumino-calcites (CAI’s) leurs compositions varient, on retrouve de l’hibonite, spinelle, mélilite, plagioclase, pyroxène plus ou moins d’aluminium et de titane, olivine… Ici on peut voir les dessins blancs de la mélitite dans l’inclusion

imag0097.jpg

On retrouve ici un chondre à côté d’une inclusion riche en alumino-calcites de forme plus classique

imag0101.jpg

 

Roosevelt County 089 H5 

On remarque un fort métamorphisme, les cristaux sont les uns contre les autres séparés par les opaques : paillettes de ferronickel et sulfures. Les chondres n’ont pas de délimitation stricte. La matrice reste très agréable à observer

vuedensemble.jpg

Vue sur un chondre POP comprenant très peu de clasts de bronzites, les grains d’olivines prédominent l’ensemble

pop2.jpg

Un chondre superbe, un POP avec de petits grains au centre entourés de gros cristaux

pop.jpg

 

Vyatka H4

De nombreuses veines d’altérations traversent la matrice

veine.jpg

Un joli RP

rp.jpg

Un chondre porphyritique à olivines et pyroxènes à petits grains (POP)

po.jpg

Un drôle de chondre à pyroxène sous forme de lattes

bp.jpg

 

Saint-Séverin LL6 (amphotérite)

La matrice ayant subi un fort métamorphisme, il ne reste que de petits grains et quelques rares reliques de chondres. On peut observer deux lithologies sur l’ensemble de la lame mince riche en pyroxène avec quelques grains d’olivines épars dans la matrice

stsverin1.jpg

Deux gros cristaux d’olivines (en bleu et rose à droite et vert à gauche), en dessous on distingue une relique de chondre à olivine barrée

stsverin2.jpg

Saint-Séverin reste intéressante car on peut voir directement l’effet d’un fort métamorphisme sur une chondrite et ses cristaux.

 

Oum Dreyga H3-5

Sur les deux premières photos, on distingue les deux lithologies de cette météorite, le chondre à pyroxène d’un côté et un petit à olivine de l’autre :

imag0071.jpg

En vue plus large on peut parfaitement voir la délimitation entre les lithologies

imag0070.jpg

Un chondre original à olivine et pyroxène

imag0063.jpg

Un chondre à pyroxène radial (RP) monosomatique

imag0062.jpg

 

 

NWA 5497 L3.8 :

Vue sur 2 chondres POP, celui de gauche a inclus un chondre BO maclé, puis dessous un petit chondre porphyritique à olivine  :

image1.jpg

Gros plan sur les grains grossiers d’olivines qui constituent la sphérule

image12.jpg

Un RP polysomatique

image2.jpg

Un chondre à olivine barrée BO

image31.jpg

On voit les petits grains d’olivines qui se sont agglutinés après que le chondre se soit cristallisé, encore chaud les cristallisations secondaires se sont accumulés

image3.jpg

Un magnifique chondre maclé d’olivine barrée

maclebonwa54972.jpg

 

 

6 commentaires à “Thin section”


  1. 0 kiki du forum 14 mai 2011 à 14:06

    Super tes photos! la classe!

    Si tu t’intéresses aux lames minces, rejoins moi
    à la société astro de france section météorites,
    ils sont accro aux lames minces et arrivent à négocier
    des prix de gros des lames.

    A+

    Répondre

  2. 1 Nico 15 mai 2011 à 16:43

    Bravo Jmm pour ces belles photos !

    Répondre

  3. 2 Meteorpassion 16 mai 2011 à 17:49

    Bravo JMM !

    Répondre

  4. 3 Meteoriteland du forum 20 mai 2011 à 21:16

    Bravo Jmm pour ces photos de lames minces,
    merci pour les explications pour chaque type,
    a+

    Répondre

  5. 4 Heiner 4 juin 2011 à 17:34

    simplement formidable!!! Chapeau! Tes photos sont vraiment SUPER!!

    Répondre

  6. 5 F.L. Roger 20 oct 2011 à 21:48

    La foi soulève les montagnes. J’ai commencé comme toi. Tu as franchi un grand premier pas : tes photos sont belles, certaines très belles. Cependant il faudrait savoir si toutes tes lames minces sont de première qualité.
    Un double polissage (2 faces), une épaisseur uniforme et correcte sont par exemple indispensables.
    Bonne continuation et bien à toi,
    Roger.

    Répondre

Laisser un commentaire



La vaccination |
100% animaux |
Dr Chérif Sadia |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | msk6
| Sciences de la Vie et de la...
| TPE cheval